Les stars qui militent en faveur des animaux

Joss Stone: Auteur,Compositeur, Interprète et Végétarienne..

Quand Joss Stone perça sur la scène musicale, il y a à peine quelques années, tout le monde fut soufflé par sa voix puissante et expressive – une voix dont les critiques dirent qu'elle « pouvait piquer comme un vieux bourbon ou fondre comme un caramel ».  Hurlant ses chansons avec une force hors du commun dans sa génération, Joss a vendu des millions d'albums et s'est créé des fans de tous âges dans le monde entier. Dans le ton de son nouvel album, Introducing Joss Stone, PETA présente au monde un facette de la personnalité de Joss que la plupart de ses fans ne connaissent peut-être pas: elle est végétarienne.

Joss n'a jamais mangé d'animal de toute sa vie; enfant, elle chantait « Amazing Grace » aux vaches dans les prés. « Je suis auteur, compositeur, interprète, et je suis une femme qui respecte toutes les tailles, toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les espèces ». Joss ajoute : « Je suis née végétarienne. Je voulais faire cette publicité parce que je pense qu'on n’a pas besoin de faire souffrir des êtres vivants pour se nourrir. Il y a tant d'autres choses que l'on peut manger. Je n'ai jamais mangé de viande de ma vie, je fais un mètre soixante-dix et on ne peut pas dire je sois chétive. Un homme sage a dit, “Les animaux sont mes amis, et je n'ai pas pour habitude de manger mes amis.” C'est exactement ce que je ressens. »

Joss est assez sage pour compter les poules parmi ses amis. La plupart des gens n'imaginent pas l'intelligence d'une poule ! Elles sont curieuses, intéressantes et aussi intelligentes que des mammifères – chats, chiens, et même certains primates. Mais chaque année, rien qu'en France, plus de 830 millions de poules sont élevées et tuées pour leur chair. Rejoignez Joss en devenant végétarien(ne).

Pamela Anderson : ardente avocate des animaux

Partout où les animaux sont en danger, ils peuvent compter sur Pamela Anderson, connue notamment pour son rôle de secouriste dans la série « Alerte à Malibu ». Membre de PETA bien avant qu'elle connaisse la célébrité, elle a souhaité mettre sa notoriété au service de la défense des droits des animaux en attirant l'attention sur un certain nombre de problèmes et en prenant position contre les fourrures animales, les tests sur les animaux, leur exploitation dans le secteur du divertissement et des loisirs et contre toute autre forme d'exploitation.

PETA a choisi de remettre le premier prix Linda McCartney memorial award à Pamela Anderson, en remerciement de ses inlassables efforts pour une prise de conscience du grand public des problèmes liés aux droits des animaux. Grâce au soutien de célébrités telles que Pamela, le message de PETA sur la défense des droits des animaux bénéficie désormais d'une plus large couverture médiatique.

En 1997, Pamela a posé sur l'affiche de PETA « Give Fur the Cold Shoulder » (Ignorez la fourrure) et n'a pas hésité à quitter la Californie, malgré sa grossesse de 7 mois, pour venir assister au lancement de la campagne à Times Square. Elle a écrit à de nombreux couturiers pour leur demander de ne plus utiliser la fourrure dans leurs vêtements et faire cesser les souffrances infligées aux animaux. À chacun de ces courriers, elle a joint une vidéo terrifiante tournée en secret dans une ferme d'élevage d'animaux à fourrure, dont elle a assuré personnellement les commentaires. Grâce à ces lettres poignantes et cette vidéo choquante, nombre de ces couturiers ont saisi que la mode était désormais dictée par la compassion, ce qui les a poussés à concevoir des lignes de vêtements respectant les droits des animaux.

À chacune de ses apparitions publiques et télévisées, Pamela ne manque pas d'éduquer les spectateurs et téléspectateurs sur les questions relatives aux droits des animaux. Par exemple, lorsqu'on lui a demandé de poser avec des animaux exotiques lors de la convention organisée par la National Association of Television Program Executives, elle a immédiatement écrit aux organisateurs, les priant de supprimer tous les numéros faisant appel à des animaux de ce type. Récemment, Pamela a insisté pour que l'idée d'utiliser un chimpanzé dans « Stacked », série télévisée diffusée sur une chaîne américaine, soit abandonnée au profit d'une version robotisée de l'animal.

Elle a dessiné se propre ligne de chaussures et de sacs à main sans cuir dans le plus pur respect des droits des animaux. Elle a également conçu des laisses et colliers pour animaux de compagnie. Pamela a également pris publiquement position pour PETA en portant des chemises, des chapeaux et des boutons sur lesquels figurait le logo de PETA. Lorsque l'un des scénarii de sa série télévisée précédente, V.I.P., mettait en scène un match de basket-ball joué au profit d'une organisation caritative, elle a réussi à convaincre les producteurs de la série que l'organisation caritative en question soit PETA, que le ballon de basket ne soit pas en cuir, mais en fibres synthétiques et que les joueurs portent des maillots sur lesquels figure le logo de PETA ! En 2002, Pamela a rejoint Ingrid Newkirk, Présidente de PETA, à Los Angeles lors de la tournée promotionnelle organisée pour la publication de son livre, You Can Save the Animals: 250 Simple Ways to Stop Thoughtless Cruelty (Sauvons les animaux : 250 solutions simples pour mettre un terme aux cruautés qu'ils subissent). Elles ont, en outre, participé ensembles à plusieurs émissions télévisées. Pamela apparaît également sur la couverture du guide 2005 « Caring Consumer » (Consommateur militant) de PETA.

Pamela soutient ardemment la campagne de PETA demandant à KFC d'intervenir auprès de ses fournisseurs pour qu'ils cessent leurs pratiques cruelles sur les poulets d'élevage, notamment l'échaudage des animaux vivants, les paralysies à vie et les débecquages douloureux. Outre le fait qu'elle a posé pour l'affiche de PETA demandant aux consommateurs de boycotter KFC (affiche placardée un peu partout aux États-Unis), elle a également assuré récemment les commentaires de la vidéo « Kentucky Fried Cruelty ». Cette vidéo, réalisée en secret, tire la sonnette d'alarme en révélant les traitements cruels infligés aux animaux dans les fermes d'élevage et les abattoirs des fournisseurs de KFC.

Grâce à la présence de Pamela, ces graves problèmes ont bénéficié d'une plus large couverture médiatique, permettant ainsi à PETA de sauver la vie d'un plus grand nombre d'animaux. À l'instar de Pamela, nous pouvons tous agir afin de mobiliser nos collègues, amis et familles. Réfléchissez aux moyens d'agir pour faire de la défense des animaux un combat de votre vie quotidienne.

Eve Angeli publie un calendrier pour soutenir PETA France

Eve Angeli s’était déjà déshabillée pour l’affiche « Plutôt à poil qu’en fourrure », devenant la première star française à poser pour cette célébrissime campagne de PETA. Aujourd’hui, la sensuelle chanteuse lance un superbe calendrier 2007, destiné à promouvoir encore davantage le travail de PETA contre le commerce de la fourrure !

La généreuse Eve, bien connue pour son amour des animaux, déclare : « Comme mes fans le savent, outre la musique, mon plus grand amour est pour les animaux. Je suis en particulier horrifiée par la violence et le caractère sanglant du commerce de la fourrure. Tous les ans dans le monde, des millions d’animaux, y compris des chiens et des chats, sont gazés, électrocutés ou étranglés dans des fermes à fourrure, trappés, noyés ou battus à mort en pleine nature et tout cela au nom de l’argent et de la vanité. C’est pour cette raison que j’ai décidé de reverser tous les bénéfices de ce calendrier à mon association de défense animale préférée, People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) France, pour soutenir leur campagne anti-fourrure. Et j’espère vraiment que comme moi, vous vous joindrez à PETA dans son combat contre cet indéfendable et cruel commerce de la fourrure ».

Cette chanteuse pleine de compassion a été horrifiée par un vidéo-exposé de PETA sur les millions de chiens et de chats assommés à coups de gourdin, pendus, saignés, étranglés avec des collets métalliques et massacrés pour l’industrie de la fourrure en Chine, pays où aucune loi ne protège les animaux tués pour leur peau mais néanmoins devenu le premier exportateur de fourrure mondial.

Mais comme Eve l’a aussi appris sur PETAFrance.com, il n’y a pas qu’en Chine que les animaux paient le prix du commerce de la fourrure. En Europe aussi, dans les fermes d’élevage, les animaux dits “à fourrure” sont confinés dans des cages minuscules et souillées d’excréments, et au moment de leur mise à mort, se font briser la nuque, gazer ou électrocuter par l’anus. Ces méthodes, communément employées dans les élevages, les font tressauter de douleur, convulser, et même pleurer. Dans la nature, les animaux qui se font prendre dans les pièges à mâchoires souffrent eux aussi atrocement, et souvent pendant des jours, avant d’être assommés à mort par les trappeurs.

Eve a rejoint la célèbre liste des célébrités qui ont osé montrer leur peau pour que les animaux puissent garder les leurs, liste comprenant entre autres Pamela Anderson, Kim Basinger et Christy Turlington. « C’est avec joie que je me déshabille si cela peut aider à sauver des animaux », a déclaré Eve. « C’est horrible à regarder, mais je voudrais demander à quiconque porte de la fourrure, ou à quiconque est tenté par un accessoire ou une garniture de fourrure d’aller sur PETAFrance.com et de voir par lui-même ce qu’endurent les animaux au nom de cette futilité. Je crois sincèrement que l’on ne peut voir cette vidéo et continuer à vouloir porter de la vraie fourrure ». 

Trois fois championne olympique et dix fois championne de France, Surya Bonaly prend la défense des phoques

Surya Bonaly, la patineuse artistique française de renommée internationale, trois fois médaillée aux Jeux Olympiques et star de la troupe « Champions on Ice », est la seule patineuse au monde à pouvoir réceptionner un back-flip sur un pied. Mais ce qui fait vraiment flipper Surya, c'est la cruelle chasse aux phoques canadienne. Dix fois championne de France, six fois de suite championne d'Europe et trois fois médaille d'argent aux Championnats du monde, Surya a maintenant remporté le titre de « Championne des animaux », après avoir posé pour deux publicités de PETA dans lesquelles elle soutient le droit des bébés phoques à vivre « en liberté sur la glace » et où elle incite ses fans à « libérer la glace de la violence ».

Fougueuse sur la glace comme dans la vie, Surya a un jour fait cette réponse à un jeune fan qui lui demandait si elle ne trouvait pas la fourrure très jolie, malgré tout : « Oh, oui, et vous aussi, vous avez de beaux cheveux… Est-ce que vous trouveriez normal pour autant qu'on vous coupe la tête pour s'en faire une parure ? »

Ennemie convaincue de la fourrure, Surya sait qu'il n'y a rien de plus glaçant que la chasse aux phoques canadienne. Tous les ans, 335 000 bébés phoques, souvent âgés d'à peine deux semaines, sont frappés à coups de gourdins, abattus au fusil, harponnés au moyen d'une perche à croc et même écorchés vifs pour leur fourrure, devant les yeux impuissants de leurs mères.

Comme Surya le sait, avec les nombreuses alternatives à la fourrure dont nous disposons, tout aussi chaudes et luxueuses, on n'a aucune excuse valable pour porter de la fourrure véritable.

James Bond veut en finir avec le foie gras

Roger Moore, qui fait désormais équipe avec PETA, commente une vidéo démontrant que le foie gras n’est rien d’autre qu’un organe malade, tout sauf appétissant.

Pourquoi Roger Moore veut-il en finir avec le foie gras ? Parce que ce que l’on fait subir aux oies et aux canards élevés pour en produire est tellement ignoble que cela serait interdit si les victimes étaient des chiens et des chats. Le foie gras est produit par gavage des animaux, à qui on enfonce un long tube métallique dans l’oesophage et fait atterrir dans l’estomac une quantité de nourriture astronomique, afin de leur faire grossir anormalement le foie. Le supplice se poursuit jusqu’au stade pathologique. Le foie se dérègle complètement, certains autres organes ne résistant pas non plus à cette torture.

Des investigations dans des fermes de production de foie gras européennes et américaines ont révélé les mêmes images d’animaux malades, moribonds ou morts, suite au traitement qu’on leur infligeait. Certains avaient le cou percé par le tuyau de gavage. Une enquête de la Animal Protection& Rescue League a par ailleurs montré des canards au bec ensanglanté et aux ailes nouées ensemble jetés dans des cages métalliques. Dans une autre ferme, on voyait des oiseaux suspendus par les pattes, leur sang s’écoulant sur leur cou et sur les oiseaux qui étaient au-dessous d’eux. Après un mois de gavage intensif, oies et canards sont en effet pendus la tête en bas et égorgés.

La production de foie gras est tellement cruelle qu’elle a été interdite dans 15 pays. En 2004, la Californie a voté une loi interdisant la production et la vente de ce produit, loi qui sera effective en 2012. Chicago a voté l’interdiction de la vente en 2006. Quant à la France, elle produit encore 80 % du foie gras mondial, cette production ayant doublé depuis 1990.

La chanteuse de Garbage, Shirley Manson, se prononce contre l’ordurier commerce de la fourrure sur une nouvelle affiche graphique pour PETA

Des paroles de ses chansons jusqu’à sa vie privée, la chanteuse leader du groupe Garbage, Shirley Manson, est connue pour être une femme de caractère, assumant son pouvoir de séduction et n’ayant pas peur de dire ce qu’elle pense. C’est pour cela que cette formidable rockeuse d’origine écossaise a accepté de passer devant l’objectif pour révéler aux consommateurs ce que l’industrie de la fourrure refuse de leur montrer : les corps sans vie et sanguinolents des animaux qui ont été noyés, battus à mort, gazés, électrocutés ou même dépecés vifs pour leur peau. Sur cette nouvelle affiche anti-fourrure choc de PETA, Shirley, tenant à la main le corps sanglant d’un « renard » dépouillé, annonce à ceux qui portent de la fourrure : « Voici le reste de votre manteau de fourrure ».

Shirley déclare : « Lorsque PETA m’a contactée au sujet de cette campagne-là, je me suis sentie très honorée et j’ai senti que j’avais une chance de joindre ma voix à toutes celles qui s’élèvent contre la façon dont les animaux sont traités partout dans le monde par toutes sortes de personnes ».

Shirley, qui a pris un peu de recul par rapport à Garbage, travaille actuellement à la sortie de son premier album solo. Elle rejoint les rangs de d’Eve Angeli, Pamela Anderson, P!nk, Sadie Frost et Simon Cowell, dernières célébrités à être apparues sur les célèbres affiches anti-fourrure de PETA.

Joanna Krupa : « Plutôt à poil qu´en fourrure ! »

L´actrice-mannequin Joanna Krupa est connue pour ses sexyssimes clichés, mais une chose ne lui volera jamais la vedette : la fourrure. Cette gracieuse beauté d’origine polonaise, qui a illuminé de nombreuses couvertures de magazines, dont celles de Playboy, Maxim, FHM et Stuff, a dévoilé ses convictions sur la dernière affiche sulfureuse
« Plutôt à poil qu’en fourrure » de PETA. Et, pour couronner le tout, elle n´a pas posé pour une mais pour trois versions de ces affiches !

Sélectionnée par Playboy dans la catégorie « mannequin maillot de bain le plus sexy du monde », Joanna en connaît un rayon sur le sex-appeal, et la fourrure en est décidément dépourvue. Dans les fermes d´animaux à fourrure en Chine, d´où proviennent la plupart des fourrures, visons, renards, lapins et autres animaux sont confinés dans de minuscules cages métalliques ouvertes à tous les vents. Ils sont étranglés, battus à mort et dépecés alors qu´ils sont parfois encore conscients. Comme la fourrure est souvent délibérément étiquetée de façon mensongère, il n´y a aucun moyen de savoir d´où elle provient. Cela peut même être de la fourrure de chiens et de chats. « Il n´y a rien de sexy à porter une matière synonyme de souffrance et de mort », déclare Joanna.

Dominic Monaghan pose pour la nouvelle campagne de PETA en faveur de la vie sauvage

Il a quitté le Middle-Earth, joué Merry dans la trilogie du Seigneur des Anneaux, atterri au milieu de nulle part, et interprété le rôle de Charlie Pace dans Lost. Et aujourd’hui, l’acteur Dominic Monaghan pose pour la nouvelle affiche de PETA en faveur de la vie sauvage. Sur cette affiche, Dominic nous rappelle que « le monde est à tous » et que « nos actions peuvent avoir un impact sur notre environnement naturel quotidien ». Il nous encourage à « envisager, à l’échelle de nos jardins ou de nos quartiers, des solutions humaines aux problèmes de cohabitation avec les animaux sauvages de notre environnement ».

Jamelia se met à nu pour la campagne anti-fourrure de PETA La Saint Valentin sera tout amour pour Jamelia, la nouvelle sensation du R&B. Tout le monde est fou de Walk With Me, son nouvel album – à tel point qu'elle a été nominée dans la catégorie " Meilleure artiste féminine britannique solo " pour les prochains Brits Awards. Et la sensuelle chanteuse aime tellement les animaux qu'elle a lancé une nouvelle et audacieuse campagne anti-fourrure en pleine Semaine de la mode à Londres.

Ayant depuis longtemps rejeté la fourrure, Jamelia s'est récemment associé à PETA Europe pour sa nouvelle campagne anti-fourrure et n'a pas hésité à poser entièrement nue pour la célèbre photographe et amie des animaux Mary McCartney.

PETA a toujours protesté contre les porteurs de fourrure de la Semaine de la mode par des actions coup de poing sur les podiums. Au lieu de cela, à l'occasion de la Semaine de la mode qui s'est déroulée en septembre dernier, PETA a choisi d'attirer l'attention par le biais d'une publicité mettant en scène la créatrice de mode Sadie Frost, codirigeante de la ligne de vêtements sans fourrure Frost French. Elle avait été photographiée pour l'occasion par la rock star Bryan Adams. Aujourd'hui PETA vole à nouveau la vedette en lançant une nouvelle campagne sexy dans laquelle une Jamelia provocante pose nue avec un petit lapin (représentant les millions d'animaux tués chaque année pour leur fourrure) à côté du slogan : " Soyez bien dans votre peau et laissez aux animaux la leur ".

Il n'y a rien de glamour dans le massacre des animaux pour leur fourrure. Ils sont emprisonnés puis étranglés, battus à mort ou noyés. Dans les fermes, les animaux à fourrure passent leur vie entière dans des cages métalliques exiguës et sales. On les tue en leur brisant la nuque ou encore par asphyxie, par empoissonnement ou par électrocution génitale. Parfois, ces méthodes ne font qu'assommer les animaux qui souvent se " réveillent " alors même qu'ils sont en train d'être dépecés.

" La raison pour laquelle je ne porte pas de fourrure est que je trouve que la manière dont cette fourrure est prélevée est inhumaine et cruelle ; j'y suis totalement opposée ", explique Jamelia. " Je trouve ça vraiment écœurant ". Elle ajoute ensuite, " (…) J'adore la mode mais je crois aussi que la cruauté envers les animaux sera toujours démodée ". Mary, qui est aussi l'auteur des photos de la célèbre publicité anti-fourrure de Sophie Ellis Bextor et de Tommy Lee déclare " Je n'ai jamais considéré les animaux comme quelque chose qui pouvait se "porter", se consommer et/ou se manger ". Elle ajoute, " Je sais juste qu'ils sont d'autres êtres vivants de notre planète et (…) je choisis de ne pas leur faire de mal tant que cela est possible dans ma vie quotidienne. "

Famke Janssen de X-Men est « un ange pour les animaux » dans la nouvelle campagne sexy de PETA

Famke Janssen a joué une voluptueuse « Bond girl » dans Goldeneye, une femme fatale transsexuelle dans la série culte Nip/Tuck et la superhéroïne sexy Jean Grey dans la Trilogie X-Men (avec ses copains « mutants » Hugh Jackman et Halle Berry). Dans sa dernière mise-en-scène, avec son compagnon canin et adorable co-star, Licorice, l’actrice sexy montre ses ailes d’ange et « vole au secours » des animaux dans la nouvelle affiche pour la campagne « Soyez un ange pour les animaux ».

Famke, qui jouait aussi dans les films Made, House on Haunted Hill, Rounders, et bien d’autres, s’assure que son chien Licorice reçoive un traitement de star, mais d’autres animaux domestiques n’ont pas toujours cette chance. Tous les jours, des millions de chats et de chiens souffrent de mauvais traitements et de négligence.

Dans une nouvelle vidéo, Pink en appelle à un boycott de la laine australienne

La rockeuse et militante pour les droits des animaux Pink, dont le franc-parler n'est plus à démontrer, boycotte déjà la fourrure et opte souvent pour des alternatives au cuir. Désormais, elle rejoint aussi PETA dans sa campagne d’information sur les horreurs du commerce de la laine. Actuellement en Europe pour la préparation de sa prochaine tournée avec Justin Timberlake, Pink a libéré quelques heures dans son emploi du temps chargé pour commenter la vidéo de PETA sur la cruauté induite par le florissant commerce de la laine de mérinos australienne. Pour l'artiste, « l’industrie de la laine utilise des méthodes tellement sadiques qu’elle vous donne tout simplement envie de débarasser vos armoires de toutes les matières animales ».

Pink nous révèle ici les souffrances endurées par les moutons au nom du commerce. Des millions d’agneaux sont mutilés chaque année alors qu'il existe des alternatives indolores au « mulesing »,  pratique qui consiste à  découper des morceaux de peau sur l’arrière-train, sans aucune anesthésie...

Pink décrit aussi le sort réservé aux moutons qui ne produisent pas assez de laine. Ceux-ci sont transportés par bateau vers le Moyen-Orient. Ils voyagent entassés sur des milliers de kilomètres, subissant chaleurs implacables comme froids polaires, avant de finir égorgés, pleinement conscients, sur des marchés ouverts totalement insalubres. Des détails de notre enquête sur l’exportation d’animaux vivants sont disponibles sur le site www.SaveTheSheep.com.

Bryan Adams photographie Sadie Frost dévêtue pour la nouvelle campagne de PETA Europe contre la fourrure

Bryan Adams, la légende du rock, a photographié des célébrités parmi lesquelles la Reine Elizabeth II et Mickey Rourke, et son travail a été publié dans des magazines tels que Vanity Fair, Harper’s Bazaar, Jane et Interview. Aujourd’hui, il s’associe à PETA Europe pour photographier sa dernière campagne anti-fourrure.

Sadie Frost, ancienne actrice devenue créatrice de mode, co-dirigeante de la ligne de vêtements sans fourrure Frost French, s’est entièrement dévoilée pour la campagne, dont le shoot photo s’est déroulé dans le studio de la maison de Bryan à Londres.

PETA Europe est célèbre pour avoir souvent volé la vedette pendant la Semaine de la Mode de Londres. Les années passées, PETA Europe a manifesté contre ces créateurs d’un autre âge qui utilisent encore de la fourrure – en interrompant les défilés tout en brandissant des pancartes disant « La Fourrure Tue» ou des écrans de télévision montrant au public des extraits vidéo dans lesquels des animaux sont dépecés vivants pour leur pelage.

Aujourd’hui, PETA Europe vole à nouveau la vedette, cette fois en lançant cette nouvelle campagne sexy. «  Fondamentalement, ce que je pense c’est, si vous aimez les animaux, ne leur faites pas de mal », explique Bryan. « Je suis contre la fourrure et contre toute utilisation de produits animaux… Je suis contre le meurtre de n’importe quelle créature, qu’il s’agisse d’un phoque, d’une vache, d’un chien ou de quelqu’autre animal ». Sadie, qui est aussi végétarienne, dit, « Je n’utilise pas de fourrure dans mes collections. C’est dégoûtant, et cela m’évoque la mort et le sang ». De plus, dit-elle, « La cruauté envers les animaux sera toujours démodée ».

Les sentiments de Bryan Adams et de Sadie Frost reflètent ceux de la vaste majorité du public français, qui, selon les sondages, trouve l’utilisation de fourrure véritable dans la mode odieuse. Des chaînes telles que Zara en passant par le leader du prêt-à-porter féminin Camaïeu ou encore la société de VPC La Redoute , appliquent une politique « sans-fourrure ».

Source:

www.petafrance.com