Le poisson, des règles à respecter!

Pour préserver les ressources : voici quelques règles de bon sens à respecter !

On sait très bien, qu’avec la surpêche, le poisson se fait de plus en plus rare.

Les ressources ne sont pas bien gérées, et certaines espèces sont en voie d’extinction.

Selon la F.A.O. (Food and Agriculture Organization), 75 % des réserves mondiales de poissons sont épuisées, surexploitées ou en passe de l’être.

Il y a quelques règles de base à respecter pour ceux qui veulent, encore, manger du poisson d’ici quelques années.

Quel poisson manger et à quelle période annuelle ?

Chaque espèce de poisson a une période de reproduction (ou de frai), pendant celle-ci : n’en achetez pas, laissez les se reproduire !!!

(Certaines espèces notées ci-dessous sont menacées, référez vous au conso-guide ci-dessous pour savoir quelles espèces non menacées vous pouvez manger)

Allez voir ce blog il récapitule le tableau saisonnier des poissons, crustacés et coquillages:

http://segolene.viabloga.com/news/les-saisons-des-poissons 

Quel poisson acheter sans appauvrir les ressources ?

Le WWF, lance un guide d’achat du poisson à l’usage des consommateurs : Pour y voir plus clair (entre espèces menacées ou non) et ainsi acheter intelligent !

Le conso-guide

Afin de mieux vous informer lors de vos achats de poissons, que ce soit en magasin ou au restaurant, le WWF a édité "un guide du consommateur". Répartis en trois catégories, vous verrez en un coup d'œil si le poisson que vous souhaitez acheter provient d'une pêche durable ou d'un endroit où la pêche menace sa survie.                                                                                                             Ce conso-guide a été publié en collaboration avec Stichting De Noordzee ( www.noordzee.nl) et ILVO-Visserij. 

http://www.wwf.be/_media/conso-guide-poissons_870023.pdf

Le label MSC

MSCLe label MSC (Marine Stewardship Council), fondé par le WWF, garantit que tout produit de la mer a été pêché selon des directives vérifiées par un organisme tiers indépendant et de techniques de pêche permettant la préservation des espèces marines, des milieux et de la biodiversité. Insistez auprès de votre poissonnier pour trouver des produits labellisés MSC sur les étals.
Pour en savoir plus :
http://www.msc.org

L’aquaculture où le pillage des océans

L’aquaculture est responsable d’un véritable pillage des océans : pour produire 1 tonne de saumon d’élevage, 5 à 6 tonnes de poissons sauvages auront été pêchés et se verront réduits en farines. Ce type d’élevage induit aussi des traitements chimiques et antibiotiques dont nous subissons les conséquences en fin de chaîne alimentaire.
L’élevage intensif de poissons ou de crevettes porte aussi atteinte à de fragiles écosystèmes, tels que les mangroves ou les fjords.

Préférez du poisson de pleine mer provenant d’une pêche responsable (label MSC) que le poisson d’élevage, ou des poissons affichant le label bio, et choisissez de préférence les espèces issues du littoral le plus proche.

Source : http://www.wwf.be/eco-footprint/fr/act-now/eating/meat-fish.htm

Poissons et pollution

Eviter les poissons carnivores et à longue vie qui, situés en fin de chaîne alimentaire, sont contaminés par les océans pollués et stockent les toxiques, en particulier les métaux lourds (mercure, plomb, cadmium,) : lotte, bar, flétan, perche, saumon sauvage, raie, daurades, espadon, marlin, requin, thons…                                                                                                         C’est dans le gras que les métaux lords sont stockés, à enlever donc si vous voulez en consommer.                                                                                                                                      Ces poissons sont d’ailleurs déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux jaunes enfants à plus de 10g par semaine.

Les poissons aussi souffrent

Leur souffrance est moins visible que celle d’un animal et pourtant bien réelle.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous recommande « Poisson le carnage » éditions Tahin Party, texte intégral en téléchargement gratuit :

http://tahin-party.org/dunayer.html