arton966

On est 100% d’accord sur le fait que les couches lavables sont plus écologiques et économiques que les couches jetables mais j’ai beaucoup hésité avant de m’y mettre…

Peur que cela ne me prenne plus de temps, de m’y perdre avec tous les modèles disponibles, que cela ne convienne pas à mon BB et à son papa !

J’ai sauté le pas quand Elisa a eu ses 1an (le temps que cela mûrisse…) et je me demande pourquoi je me suis pas lancée plus tôt !

C’est facile à gérer au quotidien, je mets les couches avec notre linge et puis c’est beaucoup plus sain pour bébé (quand on voit les cochonneries qu’il y a dans une couche jetable classique…) et c’est aussi super joli rien à voir avec les langes de nos grands mères !!!!!!

Voici un résumé de toutes les informations que j’ai recherché avant de passer aux couches lavables.

1/Un réel impact sur la santé ?

Vous ne verrez nulle part sur les paquets de couches leur composition et pour cause, les industriels préfèrent garder cela secret….

Mais d'après plusieurs analyses notamment réalisées par un magazine Allemand OKO-TEST, une couche jetable est composée de prés de 50 produits chimiques dont voici quelques exemples :

-Pâte à bois blanchie au chlore pour l’intérieur de la couche, ce qui génère des produits toxiques comme la dioxine dont on retrouve des traces dans les couches.

- du polyacrylate de sodium qui est le gel absorbant d’urine de la couche. Ce gel ultra-absorbant, a été associé au syndrome de choc toxique et a été retiré des tampons hygiéniques féminins en 1985...

-des produits chimiques cancérigènes comme le benzol, le furane (ou la dioxine) ont été trouvés dans la cellulose et l'enveloppement des couches.

-des produits chimiques, les organo-étains (dont le TBT est le plus connu) toxiques perturbateurs du système immunitaire et du système hormonal.

Les fabricants annonçaient en 2000 qu'il n'y avait pas de TBT (polluant extrêmement toxique pour les systèmes immunitaire et hormonal, même en très faible concentration) dans leurs couches alors que Greenpeace prouvait le contraire... qu'y a-t-il d'autre aujourd'hui dans ces couches ?

Article Greenpeace complet en Anglais sur :                         http://archive.greenpeace.org/pressreleases/toxics/2000may152.html

De plus, les couches lavables sont beaucoup plus saines car respirantes : elles évitent la macération, facilitent l’évacuation de l’ammonique contenu dans les urines (les érythèmes fessiers en sont fortement réduits), on constate généralement une différence de température de 2°C de moins dans les couches lavables que dans les jetables.

C’est d’autant plus important pour les bébés garçons car la température scrotale (des testicules) est très importante), en effet la température trop élevée observée dans les couches jetables  empêchent le mécanisme naturel de refroidissement des testicules. C'est pourquoi les couches jetables sont soupçonnées de favoriser l'infertilité masculine et le cancer des testicules...

Et les couches jetables écologiques (Moltex, Wiona, Naturae ect…)?

Bien que non blanchies au chlore ou un peu plus biodégradables que les jetables classiques, elles utilisent quand même comme gel absorbant le polyacrylate de sodium…

Les couches lavables sont donc les seules à respecter la peau de nos bébés.

2/Une réel impact sur l’environnement ?

Tout d’abord un rappel une couche jetable met de 300 à 500 ans pour se décomposer.

Il faut savoir qu'un enfant, jusqu'à ce qu'il soit propre, utilise en moyenne 4500 couches, ce qui fait plus d'une tonne de déchets par enfant.

Voici les résultats d’une étude réalisé pour l'association Women's Environmental Network (2003) et qui porte sur les différentes étapes de la "vie" d'une couche (fabrication - utilisation - déchet).
Cette étude, fortement médiatisée, donne les résultats chiffrés suivants :
Les couches jetables, par rapport aux couches lavables, consommeraient :
- 3,5 fois plus d'énergie
- 2,3 fois plus d'eau
- 8,3 fois plus de matières premières non renouvelables
- 90 fois plus de matières premières renouvelables
De plus, elles généreraient 60 fois plus de déchets solides.

D’autres raisons pour utiliser des couches lavables :
- La production de pâte à papier, l'incinération des déchets ou la mise en décharge sont des activités très peu appréciées des riverains en raison des odeurs et des risques de pollutions.
- Les arbres utilisés pour la production de couches proviennent généralement de monocultures, avec les incidences connues sur l'écosystème local.
- Savez-vous que les fabricants de couches jetables préconisent de vider et rincer les couches avant de les jeter ? Les excréments contenus dans les couches jetables enfouies en décharge peuvent contenir jusqu’à 100 virus ou bactéries, contaminant ainsi le sol et l'eau.
- Les couches jetables sont généralement produites aux Etats-Unis, elles n'apportent pas de bénéfice à l'économie et à l'emploi européen. Et le transport des couches jetables dans le monde polluant et utilisateur d’énergie.
- Les couches jetables sont souvent testées sur animaux.
- Une fois mises en décharge, les couches absorbent encore des liquides, réduisant ainsi la quantité nécessaire pour la dégradation des déchets.

3/Une réel impact sur le budget ?

Budget couches jetables :

Le prix d’une couche jetable classique est en moyenne de 0,30 euro la pièce.

A raison de 5 changes par jour multiplié par 365jours on arrive à 1825 couches par an soit 4563 pour 2,5années (age moyen de la propreté).

Soit un budget total de 1369 euros.

(Pour une couche jetable dite « écologique» le budget sera de 1950euros).

Soulignons qu’elles ont également un coût non négligeable pour la collectivité qui doit prendre en charge et traiter les déchets et donc les couches jetables usagées : cela coûte environ 90€ la tonne pour la mise en décharge et 100€ la tonne pour l’incinération.

Budget couches lavables :

Pour 20 couches intégrales en taille unique (lavage tout les 2 jours) à 17euros de moyenne cela fait un budget de 340euros.

On ajoute le prix des feuillets de cellulose (permet de récupérer les selles: optionnel) soit 40 rouleaux de 100 feuilles à 4,25euros l’unité soir 170euros.

Les doublures (partie absorbante de la couche) soit 4euros l’unité pour les 20 couches cela fait 80euros.

Soit un budget de 590euros.

Il faut ajouter les frais de lavage (lessive+eau+électricité) qui pour 2,5 années sont estimés à environ 250euros.

Soit un budget total de 840euros.

Les couches lavables peuvent servir pour tous les enfants suivants, vous ne dépenserai alors pratiquement plus rien !

4/Ca y est je me lance !!

a) Comment les choisir ?

Il existe de très nombreux modèles de couches lavables qui diffèrent par leur utilisation, leur coupe, leur matière, leur système d'attache, leurs tailles, leur coût...Comment choisir celle qui vous conviendra le mieux?

1/Quelle est la différence entre le système couches+ culotte de protection et les couches Toute En Une (TE1)?

Il existe 2 grandes familles de couches lavables : les couches lavables dites « classiques » en tissu qui s'utilisent avec une culotte de protection imperméable et les couches lavables dites Tout en un (TE1) dans lesquelles la partie imperméable est cousue à la couche.

Le système couche+culotte de protection

bebe_bambous_1+bebe_bambous_1

Le noyau absorbant de la couche est constitué par l'ensemble de la couche en tissu elle même. Ses couches ont donc une grande capacité d'absorption, d'autant plus que l'on peut encore l'augmenter en y ajoutant une double couche. 

Elles s'utilisent impérativement avec des culottes de protection qui font barrière contre les fuites et empêche l'humidité d'imprégner les vêtements de bébé.

Les culottes de protections peuvent être en différentes matières comme par exemple le PUL (polyuréthanne laminé), le polaire ou la laine (idéale pour les bébés à la peau fragiles).

Efficaces le jour et la nuit, le système couche + culotte est donc adaptée dès la naissance (une culotte de protection avec goussets est recommandée pour les bébés allaités) et pour une utilisation sur la durée (nuit, voyages, shopping...).

Voici une vidéo explicative de l’utilisation du système couche classique+culotte de protection :

http://www.bebe-au-naturel.com/eveil,couches-lavables,couches,page,videos,mod,contenu,bio,2109-29.fr.html

Le système Tout en 1 (ou TE1)

Les couches dites Toute En Une ou TE1 combinent le noyau absorbant et la culotte de protection. Elles sont donc très pratiques d'utilisation et peu volumineuses.

Les TE1 sont recommandées pour être portées en journée car seul l’insert que l’on glisse (ou que l’on pressionne) dans la couche est la partie absorbante : c’est pour cela qu'elles absorbent moins que le système couche+culotte mais elles sont plus fines!

On peux cependant moduler l’absorption en ajoutant d’autres inserts quand cela est nécessaire comme pendant un voyage, la nuit ou lorsque les inserts n'ont pas encore atteint le maximum de leur capacité d'absorption (capacité atteinte après 7-8 lavages).

Voici une vidéo explicative de l’utilisation du système couche classique+culotte de protection :

http://www.bebe-au-naturel.com/eveil,tout-1,couches,page,videos,mod,contenu,bio,2110-29.fr.html

Il existe 2 categories de TE1 : les TE1 à poche ou les TE1 intégrales.

Les TE1 à poche :

bebe_bambous_1

Elles sont  constituées d'une partie extérieure imperméable respirante et d'une partie intérieure faite de micro-polaire doux en contact avec la peau de votre bébé.

Parce que le polaire sèche très vite, il laisse la peau de bébé sèche et atténue les rougeurs. Entre ces deux parties: une poche dans laquelle on glisse une ou plusieurs inserts.

Ces inserts constituent le noyau absorbant de la couche.

Comme ils sont amovibles, les TE1 à poche sèchent très rapidement.

Les TE1 intégrales :

bebe_bambous_1

Aussi simple d'utilisation qu'une couche jetable.

Elles combinent une couche intérieure absorbante et une culotte extérieure imperméable. Parce que son noyau absorbant est cousu à l'intérieur, cette couche se rapproche d'une couche jetable traditionnelle tant par sa forme que pas sa facilité d'utilisation.

Pour augmenter sa capacité d'absorption, vous pouvez également ajouter un autre insert en le déposant tout simplement à l'intérieur.



2/Quelle est la différence entre les couches tailles uniques (3/15kg) et les couches multi- tailles (S, M,L et XL)?

Les couches 3-15 kg

Elles peuvent être utilisées de la naissance à la propreté, elles sont donc économiques !

Les couches 3/15kg sont des couches de taille L que vous transformez en taille S par un système de pli. Vous pouvez donc les utiliser de la naissance de votre enfant (3kg en moyenne) à sa propreté (15kg en moyenne).

bebe_bambous_1                  BM_20tailles

Une couche 3/15kg est très efficace car, repliée en taille S, elle aura la capacité d'absorption d'une taille L! Elle est aussi économique car vous n'achetez qu'une taille de couche de 3 à 15kg au lieu de deux (S et L). Cependant, si votre enfant n'est pas propre à 15kg, il est possible que vous ayez besoin d'acquérir des couches taille XL (plus de 14kg).

Selon la manière dont elle sera entretenue (température de lavage, lessive utilisée, fréquence des lavages, utilisation d'un sèche linge...), une couche 3/15kg est utilisable au moins pour un enfant, au mieux pour deux. Elle peut aussi, par exemple, servir pour un enfant de la naissance à la propreté et en taille L pour un second enfant.

Un seul bémol pour ces couches, ce ne sont pas les mieux adaptés à la morphologie de votre bébé.

Les couches multi tailles :

Elles sont mieux adaptées à la morphologie et utilisables pour plusieurs enfants.

Les couches à taille adaptées S, L et XL sont des couches qui correspondent à une tranche de poids et conviennent à votre enfant pendant une durée limitée.

Adaptées à la taille de bébé et réglables avec des boutons pressions ou des velcros, ces couches sont moins volumineuses.

    • les couches S (3/8kg) conviendront de la naissance à environ 6/8 mois.

    • les couches L (7/15kg) conviendront de 6/8 mois à 2 ½ /3 ans.

    • les couches XL conviendront, lorsque c'est nécessaire, aux enfants de plus de 14kg si la taille L devient trop petite.

Comme vous changez de taille vers les 8 mois de votre enfant, vos couches sont moins lavées et leur durée de vie en est augmentée. On dit que ces modèles peuvent être utilisés au moins pour 2 enfants. Vous pouvez aussi privilégier les couches avec culottes de protection à la naissance et intégrer des modèles de TE1 lorsque bébé sera plus grand


3) Les différentes matières composant les couches

Les principales matières utilisées pour la fabrication des couches lavables sont les suivantes: le coton (flanelle, éponge, traditionnel ou issu de l'agriculture biologique),  le bambou, le chanvre, le polaire, la suédine et la microfibre.

Si chacune de ses matières sont efficaces et de qualité, elles diffèrent cependant par leur volume, leur tenue, leur toucher, leur entretien, leur capacité d'absorption et, bien sûr, par leur impact environnemental.

Le coton flanelle

Le coton flanelle est un coton peu volumineux à l'aspect lisse (comme un vêtement) qui peut être soit issu de l'agriculture traditionnelle, soit de l'agriculture biologique.

Peu volumineuses et bon marché, les couches en coton flanelle sont efficaces et appréciées à la naissance de jour comme de nuit.

Les modèles de grande taille sont par contre plutôt des couches de jour.

Lavable jusqu'à 90°C (même si ce n'est pas conseillé de laver vos couches à une telle température), il est résistant et passe au sèche linge sur séchage doux. Il sèche sinon relativement vite.

Le coton éponge

Le coton éponge a l'aspect et le toucher d'une serviette éponge.

Cette matière est la plus volumineuse de toute mais aussi une des plus absorbantes.

Les couches en coton éponge sont des valeurs sûres.

Très absorbantes, lavables jusqu'à jusqu'à 90°C (même si ce n'est pas conseillé de laver vos couches à une telle température), elles sont résistantes et passent au sèche linge sur séchage doux. Leur temps de séchage à l'air est également relativement rapide. Elles conviendront à votre enfant de la naissance à la propreté de jour comme de nuit.

Si certains parents rapprochent aux couches en coton éponge d'être trop volumineuses, d'autres en seront amusés ou n'y attacheront que peu d'importance.

Le bambou

Le tissu fabriqué à base de pulpe de bambou est un tissu très fin, extrêmement absorbant, très souple et très doux.

Les couches fabriquées avec cette matière sont donc plus fines que celles en coton éponge et pourtant aussi absorbantes, si ce n'est plus!

Elles sont adaptées à une utilisation de jour comme de nuit, de la naissance à la propreté.

Le bambou est une matière plus fragile que le coton et il est conseillé de laver les couches à 40°C maximum (il est possible de les laver à 60°C ponctuellement en cas d'odeur ou de tâches persistantes). Cela étant, si vous respectez les consignes d'entretien, vos couches auront une durée de vie similaire aux autres.

Le chanvre

Le chanvre est, avec le coton biologique, la matière la plus écologique de toutes. En effet, il pousse très rapidement, sans pesticide et avec très peu d'eau. De toutes  les matières textiles naturelles, il est celui qui possède les fibres de base les plus résistantes ce qui confère au tissu une durée incomparable. Le chanvre a un excellent pouvoir d'absorption de l'humidité, caractéristique. Trop rèches pour être utilisées seules, les fibres de chanvre sont souvent associées à du coton biologique pour concevoir un tissu doux au toucher.

Les couches en chanvre sont ainsi des couches fines, très absorbantes, écologiques et 100% naturelles. Elles peuvent être utilisées en journée comme la nuit avec d’excellents résultats.

Ne soyez pas surpris de voir vos couches rétrécir de 5 à 10% dès le premier lavage. Il s'agit d'une des caractéristiques du chanvre et il ne faut pas s'en inquiéter car les fabriquants prévoient ce rétrécissement lors de la confection. Votre couche reste donc à la bonne taille! D'une incroyable douceur à neuf, le chanvre prend par ailleurs un aspect comme « cartonné » après lavage et séchage. Là encore, pas d'inquiétude, c'est parfaitement normal! Il vous suffit de frotter la couche sur elle même légèrement et elle retrouvera toute sa souplesse. Le tissu reste doux pour votre enfant, ce qui est le plus important.

Comme le chanvre est une matière résistante, il a une durée de vie importante et peut être lavé jusqu'à 90°C, même si ce n'est ni utile ni recommandé. Il passe au sèche linge sur séchage doux et sèche bien à l'air libre mais, attention, plus lentement que le coton.

La microfibre

La microfibre est une matière 100% synthétique souvent utilisée dans la confection des inserts des couches lavables TE1. Ces inserts sont composés de 2 ou 3 couches de tissu microfibre selon les fabriquants. Ils sont très doux, moelleux et très absorbant. Leur volume s'apparente à celui du coton éponge.

Lavables à 60°C, ils passent au sèche linge sur séchage doux et sont très résistants.

Le polaire et la suédine

Le polaire et la suédine sont des matières synthétiques utilisées pour leurs propriétés hydrophobes. Elles ne sont absolument pas absorbantes et ne doivent pas être utilisées seules. Parce qu'elles sont très respirantes et sèchent très vite, elles maintiennent l'humidité loin de la peau de bébé qui garde ses fesses au sec.

Ces matières sont très intéressantes car elles limitent les risques d'érythèmes fessiers. En effet, si les couches lavables sont saines et ne contiennent aucune substance chimique allergisante comme certaines couches jetables, bébé est, par contre, plus au contact de son urine. Lors des poussées dentaires, l'urine devient plus acide et peut déclencher des irritations sur les fesses de votre enfant. Mettre du polaire à l'intérieur de votre couche, notamment la nuit lorsque bébé est peu changé, protège les fesses de votre enfant et limite les risques d'irritation.

Le PUL ou la laine

Ces matières sont utilisées pour la fabrication des culottes de protection. Les culottes en PUL sont composées de polyester recouvert de polyuréthanne laminé, une matière imperméable synthétique mais qui laisse respirer la peau de bébé. Les culottes en laine sont les plus naturelles et les plus respirantes des culottes de protection.

Pour conserver leur imperméabilité, les culottes en laine nécessitent par contre un bain de lanoline toutes les 3 semaines, ce qui rend leur entretien un peu plus exigeant.

4) Les questions à se poser pour faire le bon choix

Nous vous conseillons pour faire votre choix de réfléchir à votre organisation, vos besoins, et vos préférences. Il est important de faire cette démarche avec la ou les personnes qui seront amenées à changer votre enfant avec vous le plus souvent: le papa, la maman, la nounou ou la crèche...

Quel modèle choisir?

Pour vous orientez vers un type de couche, nous vous conseillons de vous poser un certain nombre de questions:

Quelles sont mes priorités : l'aspect écologique du produit, le choix d'une matière 100% naturelle, l'efficacité, le volume de la couche, l'entretien, le budget?

Quelles sont mes contraintes, mes difficultés : manque de place et maison humide (il me faut un produit qui passe au sèche linge), mon budget,  mon mode de garde (qui refuse ou pas les couches lavables) ?

Quels sont mes besoins : j'ai un nourrisson avec des selles très liquides et très fréquentes, j'ai un grand qui est propre en journée et fait de gros pipi la nuit, j'ai un enfant allergique à tout et à la peau très très  sensible ?

Quelles sont mes envies, mes préférences : finesse, couleur, souplesse, système d'attache, TE1, matières naturelles ?

De combien de couches ai-je besoin?

Pour savoir combien de couches vous devez choisir, nous vous conseillons de bien réfléchir à l'organisation de votre maison:

    • allez-vous utiliser les couches lavables à 100% ou en mixte avec des jetables?

    • allez-vous faire appel à un mode de garde et si oui, accepte-t-il les couches lavables?

    • Combien de fois changez-vous votre enfant par jour?

    • Combien de machines faites-vous par semaine?

    • Comment allez-vous faire sécher vos couches et quel sera le temps de séchage? Fiez-vous, par exemple au temps de séchage de linges type jean ou ce qui sèche le plus lentement chez vous pour vous faire une idée.

b) Combien de couches me faut il pour commencer ?

Il faudra commencer par vous équiper d’un stock de 15 couches lavables de jour et de 3/4 couches lavables de nuit, ce stock vous permettant de tourner au rythme d’une machine tous les deux jours.

Il existe des couches multi-tailles qui varient en fonction du poids de l’enfant (XS, S, M, L  et XL) ou des modèles à taille unique plus économiques.

c) Accessoires indispensables et pratiques ?

Certains accessoires sont indispensables à l’utilisation des couches lavables notamment :

- le seau ou sac à couche

IL permet de stocker les couches en attente de lavage.

bebe_bambous_1

-le filet à couche

On le met dans le seau à couche et c’est plus facile pour récupérer les couches et les mettre dans la machine à laver.

bebe_bambous_1

-un sac étanche

A garder dans le sac à langer pour y déposer les couches souillées lors de vos déplacements.

bebe_bambous_1

-le papier de cellulose 

Il se place sur le dessus de la couche, recyclable et lavable il permet un entretien simplifié puisqu’il permet de récupérer les selles et se jette directement aux toilettes en cas de selles ou peut être lavé plusieurs fois s’il a juste été souillé par de l’urine.

bebe_bambous_1

-les inserts ou double couches

Ils permettent de moduler l’absportion de la couche notamment pour les bébés qui urinent beaucoup ou pendant les siestes.

bebe_bambous_1

-un savon détachant naturel

Du type Sodasan aux huiles essentielles d’orange ou au fiel de bœuf pour éventuellement pre-laver des traces de selles avant le lavage.

bebe_bambous_1

A savoir la fibre polaire (souvent utiliser à l’intérieur des couches lavables pour son effet « bébé au sec ») n’accroche pas les selles, un coup d’eau et les selles se détachent très facilement.

d) Comment les laver ?

bebe_bambous_1

Dans une démarche de respect de l’environnement, une lessive sans phosphates et sans produits chimiques est biensûr à privilégier.

Avant la première utilisation :

Il faut faire tremper les coucher une nuit dans l’eau froide.

Les couches lavables, notamment en coton ou bambou nécessitent une dizaine de lavage avant d’atteindre leur capacité d’absorption maximale.

Au début pensez donc à changer bébé plus souvent…

Au quotidien :

Avant de laver vos couches, il est important de fermer les velcros!!!

Pour les couches & double-couches: Lavez vos couches classiques et inserts à 60°. Pour des raisons d'économie d'énergie, il n'est pas nécessaire de les laver à plus haute température. Si votre bébé est malade ou occasionnellement un lavage à 90° peut être utile.

Pour les culottes de protection en polyester & microfibre: il n'est pas nécessaire de les laver après chaque utilisation, il suffit de les aérer entre deux changes. C'est pour ça qu'il est conseillé d'en posséder au moins deux. Vous pouvez les laver à la main ou en machine à 40° (maximum 60°).

Pour les culottes de protection en laine: lavez-les à la main avec de l'eau tiède & une lessive spéciale laine. Il est conseillé de les faire tremper dans un bain de lanoline une fois toutes les 3 semaines pour une imperméabilisation maximale.

Pour enlever les taches : n'utilisez jamais de blanchisseur à base de chlore, d’eau de javel ou d'adoucissant car ces produits occasionnent une diminution d'absorption des couches & double-couches.

J’utilise un savon détachant naturel Sodasan aux huiles essentielles d’orange à frotter sur les taches avant lavage.

Mais le meilleur détachant, c’est le soleil, laisser votre couche tachée sécher au soleil, succès garanti !

Le décrassage: Il arrive dans certains cas qu’une odeur d’urine reste sur les couches, que les couches absorbent moins bien ou que vous avez des fuites à répétition ou si bébé a eu une gastro qu’un décrassage soit nécessaire.

- Mettez à tremper 48h toutes les parties absorbantes de vos couches lavables dans un sceau d'eau chaude avec 500g de cristaux de soude et un peu de liquide vaisselle. Remuez régulièrement.
- Lavez toutes vos
couches à 60°C sans lessive avec un grand verre de vinaigre de vin blanc et un rinçage plus, refaite une à deux fois cette manipulation sans vinaigre si vous constatez de la mousse dans le tambour durant le lavage.
- Utilisez une boule Magnofix anticalcaire en vente sur internet et totalement sans danger pour votre linge.
- A l’avenir n’utilisez que les détergents recommander pour les couches lavables (voir ci-dessous) au quart de la dose fabricant et ajoutez systématiquement un rinçage à tous vos cycles de lavage.

Quelle lessive utiliser : :

Les marques de lessives qui ont fait leurs preuves :
Xtra (poudre), Lerutan, Eco+ (poudre), boule de lavage aux céramiques.

Les marques susceptibles d’occasionner des fuites :
Le Chat (poudre et liquide), Ecover, Etamyne du Lys, l'Arbre Vert.


A éviter également en raison de la présence d'assouplissant : Dash 2 en 1, Skip Aloe Vera.

Les noix de lavage sont à déconseiller car elles déposent un film gras sur les fibres empêchant l’absorption des couches lavables et occasionnant parfois des allergies.
Eviter aussi toutes les lessives paillettes et à base de savon de Marseille qui graissent également les fibres.

e) Comment les stocker ?

Il existe deux méthodes: le stockage à sec ou le trempage.

Moi je les stocke à sec car je fait au maximum une lessive tout les 2/3 jours et puis pour moi le trempage ça deviens un véritable bouillon de culture, le seau rempli d’eau c’est lourd et y mettre les mains pour récupérer les couches sales non merci !

Je stocke donc mes couches dans un filet à couche que je mets dans mon seau à couche. J’y met mes couches sales avec une lingette lavable imbibée de 4 à 5 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou de lavande vraie pour la désinfection (jamais avant 3 mois) ou je vaporise directement sur la couche du spray Néobulle.

Je lave mes couches en machine à 60°C avec le reste de mon linge.

J’utilise une lessive écologique de marque LERUTAN (celle sans savon de Marseille) avec des balles de lavage pour éviter l’adoucissant qui encrasse les couches.

f) Comment les sécher ?

Séchez vos couches à l'air libre sur un étendoir ou sur une corde à linge. Vous pouvez utiliser un séchoir pour sécher vos couches & double-couches mais il faut savoir qu'à force de l'utiliser, elles risquent de s'abîmer plus vite (surtout les couches intégrales et les culottes de protection).

Oubliez le radiateur, les élastiques n’aiment pas…

Vu que l’adoucissant est à proscrire, vous pouvez ajouter pendant le lavage des balles de lavages pour que vos couches soient plus douces

Pour les couches en coton et en chanvre (surtout pas le bambou), frottez-les les unes contre les autres quand elles sont sèches, elles seront plus douces.

Pour que vos couches (et linge en général) sentent bon, vous pouvez ajouter quelques (5 à 7) gouttes d’huiles essentielles sur une lingette lavable que vous mettez dans le lave-linge.

Les huiles essentielles d'agrumes & de lavande conviennent bien à cet effet toutefois verifiez que votre enfant n’y est pas allergique.

Sources :

http://bioeco.canalblog.com/archives/2008/01/13/7542649.html

http://www.feve-vendee.org/telecharger/couches-lavable.pdf

http://groups.msn.com/Lescoucheslavables/avantagesdeslavables.msnw

http://www.calinelle.com/lesavantagesdescoucheslavables.php

http://www.parentsnature.be/soins-de-bebe/les-couches-jetables-dites-ecologiquesle-sont-elles-vraiment

http://www.la-ptite-prairie.com/index.php?page=111

http://www.bebe-au-naturel.com/eveil,couches-bebe,couches,page,articles,mod,contenu,bio,2476-505.fr.html

5/ Un peu de lecture ?

Il existe plusieurs livres à ce sujet dont voici mes référés :

-Les couches lavables :ça change tout de Christelle Beneytout aux éditions La Plage

bebe_bambous_1

- Guide des couches lavables et autres alternatives aux couches jetables-Ouvrage collectif (sous la direction de Carine Phung) aux éditions Grandir Autrement

bebe_bambous_1

6/ Les forums d’entraide : questions et avis des utilisatrices

Il existe différents systèmes d’entraides ou d’information sur les couches lavables.

Les forums que l’on trouve sur Internet mais aussi plus prés de chez vous, des associations de maternage, des mamans relais de marques de couches qui organisent des réunions pour faire connaître les couches ou  des particuliers qui se proposent de faire tester leur couches.

C’est un bon moyen de tester les couches avant de les acheter et aussi de diminuer les frais de port dans certains cas pour les mamans relais…

Internet

Forum Magicmaman :

http://forum.magicmaman.com/magic03ans/toilette-bebe-couche/couches-lavables-toutes-sujet-3664650-1.htm

Groupe MSN :

http://groups.msn.com/Lescoucheslavables

Forum Bulle de nature :

http://bulle-de-nature.com/

Forum beauté test :

http://www.beaute-test.com/forums/index.php?topic=138687

Plus près de chez vous :

Mappemonde  des mamans utilisant les couches lavables :

http://www.mappemonde.net/carte/francelaveuses/monde.html

Réseau d’entraide :

http://forum.doctissimo.fr/grossesse-bebe/Mamans-nature/entraide-lavable-couche-sujet_11351_1.htm

7/Où trouver des couches d’occasion ?

C’est pas toujours facile de trouver LA couche qui va parfaitement à bébé, moi j’ai d’abord achetés des couches d’occasion (il existe des occasions neuves…)pour tester le système, les matières, le type de couche et les marques qui me correspondait le mieux.

Je pense que c’est le mieux à faire pour éviter d’acheter d’un coup un lot qui n’ira pas à bébé !

Forum Magicmaman :

Les occasions neuves

http://forum.magicmaman.com/magic03ans/toilette-bebe-couche/couches-lavables-neuves-sujet-3665193-1.htm

Les occasions

http://forum.magicmaman.com/magic03ans/toilette-bebe-couche/couches-lavables-tome-sujet-3665690-1.htm

Au joli popotin :

http://www.aujolipopotin.fr/

Groupe MSN :

http://groups.msn.com/Lescoucheslavables/bonnesaffaires.msnw

Bulle de nature :

http://bulle-de-nature.com/index.php?option=com_marketplace&Itemid=63

Et n’oubliez pas les sites d’annonces gratuites ou d’enchères type : ebay.fr, leboncoin.fr ou kijiji.fr !

8/Les boutiques en ligne de vente de couches lavables

Pour les boutiques de couches lavables, il existe des sites de vente de couches lavables multi marques où on trouve de tout (couches de différentes marques, accessoires, inserts et articles de maternage plus généralistes) et également des sites de mamans couseuses qui ont leur propre site avec leur propre marque de couches faites à la main et à la demande.

Pour les couches faites par des mamans couseuses, il y a en général un délai de confection (environ 1 mois) mais cela vaut le coup car il est possible de choisir les couleur et de personnaliser les couches avec des broderies :de vraies merveilles !!!

Site généralistes :

http://lilinappy.com/

http://www.bebe-au-naturel.com/

http://www.maman-naturelle.com/

http://www.monbebetendresse.com/

http://www.brindilles.fr/

http://www.natiloo.com/

Site de mamans couseuses :

http://lescherigogottes.fr/

http://www.tibabi.fr/

http://fleurdemai.com/

De plus en plus de régions ont la chance d'avoir une boutique de maternage, faites le déplacement en plus des conseils vous aurez la possibilité d'essayer!

CONCLUSION :

J’espère que ce petit article vous aura aidé à vous décider pour les couches lavables, moi j’ai mis du temps à m’y mettre mais j’en suis ravie même si chez la nounou ma fille est en jetables écologiques…

J’ai essayé plusieurs systèmes de couches dont le système couche+culotte, le papa a détesté car enlever une couche remplie d’urine qui « sent le lapin » d’après les dire du papa ça ne le faisait pas alors quand je lui ai donné une intégrale il m’a dit « ça je veux bien ! » ça tombé bien moi aussi c’est le système que je préfère…et on a opté pour les intégrales avec inserts qui se pressionne sur la couche.

Mes préférées sont les sweet classic et sweet night de La p’tite prairie, les Itti bitti SIO, les babinours easy de tibabi et les culottes à enfiler de chez Chérigogottes (pour le debut de la propreté c’est génial).